La cuisine de Rosine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, 1 mars 2016

Kouglof apéritif

Une idée originale pour l'heure de l'apéro ou encore pour un pique-nique
kouglofapero.jpg Il m'est déjà arrivé de vous présenter une recette préparée pour fêter un départ à la retraite mais cette fois c'est de ma propre retraite qu'il s'agit !
Comme j'avais prévu du crémant d'Alsace, quoi de mieux pour l'accompagner qu'un délicieux Kouglof ( Kugelhopf ) salé !
kouglofsale.jpg
Il s'agit d'un gâteau assez gros qui suffit pour 15 personnes. J'ai choisi une recette trouvée sur marmiton.org

  • 400 g de farine
  • 10 g de sel ( j'en ai mis une pincée )
  • 150 g de beurre ramolli
  • 2 oeufs
  • 20 cl de lait tiède (attention, pas chaud! Sinon l'action de la levure ne se fera pas)
  • 25 g de levure de boulanger ( un demi-carré )
  • 150 g de lardons
  • 100 g de noix en morceaux

Préparation de la recette :

Mélanger la levure à 10 cl de lait et un peu de farine pour en faire une pâte à laisser reposer jusqu'à doublement de son volume. Mélanger la farine restante, les oeufs et les 10cl de lait restants. Pétrir pendant 15 mn pour bien aérer la pâte. Ajouter le beurre ramolli et bien mélanger. Ajouter ensuite le levain, puis pétrir quelques minutes jusqu'à ce que la pâte se détache des bords du récipient. Couvrir d'un linge et laisser reposer pendant 1h dans un endroit tempéré (près d'un radiateur par exemple). Pendant ce temps, faire revenir les lardons dans une poêle anti-adhésive sans matière grasse.
Au bout d'une heure minimum la pâte a doublé de volume ( si ce n'est pas le cas, attendre encore ) Faire reprendre à la pâte son volume initial en la tapotant. Ajouter les lardons et les noix. Bien beurrer le moule à kougelhopf jusque dans les cannelures. Déposer un cerneau de noix dans chaque cannelure. Y mettre la pâte et laisser reposer jusqu'à ce qu'elle arrive au bord du moule. ( cela dépend de la température de la pièce, au moins une heure ). Cuire 50 minutes à thermostat 6 . Si la pâte colore trop, couvrir d'un papier sulfurisé. Démouler sur une grille.
NB : j'ai écrit en italique mes notes personnelles.

Message pour ceux qui préfèrent le cake au roquefort c'est ici : CLIC

mercredi, 30 décembre 2015

Pain de lotte

Simple mais raffiné...
Cette recette festive nécessite peu d'ingrédients et elle est simple et rapide à préparer. Elle est toujours bien appréciée !

paindelotte.jpg

Ingrédients pour 12 personnes :

  • 1,5 kg de lotte entière ( ou 1kg de filets )
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  • 1 poireau
  • 1 bouquet garni
  • 8 oeufs
  • 375 g de crème
  • 1 petite boîte de concentré de tomate
  • 20 g de beurre
  • gros sel, sel fin
  • poivre en grains, poivre moulu

Réaliser un court bouillon :

Verser 2 litres d'eau dans un faitout assez large pour contenir la lotte. Ajouter la carotte, le poireau et l'oignon pelé. A ébullition, saler avec 1 c. à soupe de gros sel. Ajoutez le bouquet garni et quelques grains de poivre. Laissez bouillir environ 20 min. Faites tiédir ce court-bouillon avant d'y plonger la lotte.
On peut se simplifier la tâche en utilisant du court-bouillon instantané en sachet. Dans ce cas, pas besoin de saler.

Porter de nouveau à ébullition et laissez pocher 10 min à frémissements.
Égoutter et laisser refroidir. Couper la lotte en dés de 2 cm de côté.
Préchauffer le four sur th. 6 (180 °C). Beurrer un moule rectangulaire de 2 litres de contenance.
Battre les oeufs à la fourchette en y incorporant le concentré de tomate et la crème. Travailler longuement ce mélange pour qu'il soit bien homogène. Saler, poivrez. Ajouter les dés de lotte à ce mélange. Verser dans le moule ( le remplir au maximum jusqu'à 2cm du bord ). Couvrir d'une feuille d'aluminium. Placer le moule dans un plat à four contenant 2 cm d'eau bouillante. Enfourner et laisser cuire 1 h. Durant la cuisson, vérifier qu'il y ait toujours de l'eau dans le bain-marie. Laisser refroidir et réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain. Servir avec une mayonnaise ou une sauce au fromage blanc et fines herbes.
NB : En utilisant du court bouillon instantané et des filets de lotte, ce plat est très rapide à préparer.

dimanche, 18 octobre 2015

Velouté de courgette aux amandes

Que faire avec une courgette géante offerte gentiment par une collègue ? Une soupe, bien sûr !

Cette courgette m'a aussi donné l'occasion d'innover en ajoutant des amandes !

courgettegeante.jpg

soupcourgette.jpg

Pour 4 :

  • 800g de courgettes
  • 1 pomme de terre
  • 1/2 cube de bouillon de légumes
  • 2 c.à s. de crème épaisse ( ou de crème d'amandes, c'est mieux )
  • 20 g d'amandes effilées
  • huile d'olive, sel poivre

Laver la courgette. La couper en morceaux ainsi que la pomme de terre. Les faire revenir dans l'huile d'olive. Ajouter le bouillon à hauteur et faire cuire à petits bouillons pendant 20 à 25 mn.
MIxer la soupe, ajouter la crème et servir avec les amandes effilées préalablement grillées.

jeudi, 20 août 2015

Fougasse aux tomates séchées

Un pain aux saveurs de la Provence à emporter en pique-nique...

fougasse.jpg

Le nom de ce pain plat trouve son origine dans l'ancien occitan fogatza, terme issu du latin populaire focacium « pain cuit sous la cendre », dérivé du latin classique focus « feu ».
La fougasse ressemble beaucoup à la focaccia italienne.

Ingrédients :

  • 250 g de farine T65
  • 50 g de semoule fine ( à gâteaux )
  • 20 g de levure de boulanger
  • 150 ml d'eau
  • 30 g de beurre fondu
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1/2 cuillère à café de thym

Pour la dorure:

  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 cuillère à soupe d'eau

Garniture:

  • 8 pétales de tomates séchées
  • 25 g d'olives dénoyautées et coupées en fines lamelles
  • 20 g de parmesan râpé
  • romarin ou origan

Délayer la levure dans un peu d'eau tiède. Laisser reposer 10 mn. Dans le bol d'un robot (ou dans la cuve de la machine à pain) mettre l'eau, la farine, la semoule, l'huile, le beurre le sel, les herbes et la levure. A l'aide du crochet (pétrin) commencer à pétrir pendant 5 minutes à vitesse lente. On peut le faire à la main. Recouvrir d'un torchon propre et laisser lever pendant 2 heures. Au terme de la levée, pétrir un peu pour chasser l'air. Étaler le pâton en rectangle sur une feuille de papier sulfurisé. Disposer sur la moitié du rectangle de pâte la garniture de manière uniforme. Rabattre l'autre moitié sur la partie garnie et aplatissez légèrement au rouleau pour donner une forme ovale à la fougasse. Appuyer sur les bords de manière à bien les souder.
Faire 3 incisions en épi à la surface de la fougasse avec la lame d'un couteau et les écarter avec les doigts.
Laisser lever 45 minutes.
Préchauffer le four à 210°C. Badigeonner la fougasse du mélange eau/ jaune d'oeuf. Saupoudrer de parmesan. La poser avec le papier sur la plaque du four. Enfourner pour 20 minutes environ.

samedi, 25 octobre 2014

Tomates greenzebra mimosa

Une entrée colorée pour découvrir ces variétés anciennes.

greenzebra.jpg

Pour 2 personnes :

  • 1 tomate greenzebra
  • 1 tomate ananas
  • 2 jaunes d'oeuf dur
  • vinaigrette

Couper les tomates en tranches fines et les disposer sur chaque assiette en alternant les couleurs et en formant une rosace. Arroser de vinaigrette. Hacher les œufs durs. On peut aussi les râper avec une râpe à fromage. En saupoudrer les tomates, Ajouter éventuellement un peu de persil.

056152BG_green_zebra_cageot_GV.jpg source : http://www.graines-voltz.com

lundi, 28 avril 2014

Terrine de cabillaud à la truite fumée

Une base de pain de poisson qui peut être diversement revisitée...
painpoisson.jpg
Même si elles se font de plus en plus rares dans les magazines culinaires, les terrines de poisson font partie des classiques de la cuisine et elles sont toujours très appréciées sur les tables des buffets froids ou encore lors de pique-niques champêtres. La recette qui suit est plutôt un pain de poisson avec comme base du poisson déjà cuit.

La base :

  • 750 g de filets de cabillaud
  • 200 g de crème fraîche épaisse
  • 50 g de mie de pain
  • un peu de lait
  • 3 oeufs entiers
  • 1 sachet de court-bouillon
  • 2 cuillerées à soupe de persil haché et/ou d’estragon
  • Sel, poivre
  • 2 tranches de truite fumée

Faire tremper le pain dans un peu de lait.
Cuire le poisson dans le court-bouillon selon les indications du paquet ( 1/2 sachet pour un litre d'eau ). L’égoutter et le laisser refroidir. Le mixer. au robot ou l'émietter à la fourchette. Battre les oeufs avec la crème fraîche, le persil, très peu de sel et du poivre. Ajouter le poisson et la mie de pain essorée.
Verser la moitié de la préparation dans un moule à cake beurré . Recouvrir d'une couche de tranches de truite puis remplir le moule du reste.
Verser un peu d'eau dans la lèche-frite du four. Y poser le moule. Mettre à cuire une heure à 165°. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Laisser tiédir puis démouler délicatement. Servir froid, accompagné de mayonnaise ou de sauce à la ciboulette.

Pour la sauce :
Mélanger 2 pots de fromage blanc, une cuillère à soupe de crème fraîche, de la ciboulette ciselée. Saler et poivrer.
Pour changer :

- On peut ajouter une échalote hachée avec le poisson.
- Pour obtenir une couche de couleur rosée : hacher une partie de la préparation avec un peu de truite fumée et mélanger avec une cuillère à café de concentré de tomate.
- Intercaler des filets de poisson entiers entre les couches ou bien encore des légumes cuits : carottes, épinards...
patepoisson.jpg

samedi, 27 octobre 2012

Velouté de potiron au panais

A l'arrivée des premiers frimas, rien de tel qu'une bonne soupe pour se rechauffer !...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour 4 :

  • 800g de potiron
  • 1 oignon
  • 1 panais
  • 1 litre d'eau
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • sel, poivre
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • persil haché

Eplucher le panais et le potiron, les couper en gros morceaux. Faire revenir l'oignon haché grossièrement dans faitout à fond épais avec l'huile d'olive, ajouter les légumes, remuer puis verser le curcuma, saler et poivrer. Ajouter l'eau et laisser cuire environ 30 minutes à couvert (10 minutes à l'auto-cuiseur).

Mixer le tout, vérifier l'assaisonnement , parsemer de persil et déguster bien chaud !
N.B : le panais ayant un goût assez fort et apportant de l'acidité, je vous conseille d'en choisir un petit. Il est possible de le remplacer par une carotte ou une pomme de terre.

samedi, 7 mai 2011

Houmous ( crème de pois chiches )

Classique incontournable du mezzé libanais, le houmous constitue un mets de choix sur les tables de nombreux pays du moyen orient comme la Turquie ou Israël…

Traditionnellement le houmous se sert en entrée accompagné de pain plat, comme la pita. Mais il est aussi délicieux à l'apéritif sur des mini-blinis ou comme "dip" pour accompagner des légumes crus ou encore des brochettes de viande...

humous.jpg

  • 1 petite boîte de conserve de pois chiches
  • Le jus d'un demi-citron
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de tahiné (pâte de sésame)
  • 1/2 gousse d'ail
  • sel, poivre
  • Un peu de fromage blanc

Faire bouillir les pois chiches dans leur jus puis les rincer sous l'eau du robinet. Mixer tous les ingrédients jusqu'à obtention d'une purée lisse. Selon la consistance souhaitée, ajouter plus ou moins de fromage blanc. Si vous n’avez pas de tahiné, vous pouvez soit le supprimer soit le remplacer par de l’huile de sésame.

samedi, 16 avril 2011

Amuse-gueules pour l'apéro

De nos jours, les amuse-gueules se font de plus en plus rares, on leur préfère les amuse-bouches....

Le mot amuse-bouche ne figure même pas dans mon petit Larousse de 1992, et pour cause, il n'était guère utilisé à l'époque que dans les grands restaurants et je dois dire que la première fois que je l'ai vu sur une carte, il m'a fait plutôt sourire ! Comme si on avait voulu remplacer un mot familier par un autre plus "correct"... Mais existe-t-il une différence de sens entre les deux mots ? Oui, bien sûr, on devrait réserver le terme amuse-bouche à de petits mets très fins servis dans des mini-verrines ou des cuillères, par exemple, mais les deux sont désormais employés indifféremment.
Voici donc quelques idées d' amuse-gueules pas trop compliqués :

Tomate cerise, mozzarella, basilic :

apero_005.JPG

Clafoutis de tomates cerise, mini-quiches, mini-muffins, gougères :

apero_004.JPG

Dans les gougères, on peut remplacer le comté par de la mimolette.
Pour environ 24 mini-quiches :

- préparer une pâte brisée de 300g environ. La découper à l'emporte-pièces, puis garnir les moules.

- battre 3 oeufs avec 200g de crème fraîche, saler, poivrer. Verser cette préparation dans les fonds de tartelettes. Ajouter selon vos goûts : du saumon fumé et de l'aneth, de petits bouquets de brocolis déjà cuits, du munster parsemé de graines de cumin, du poireau cuit et du gruyère râpé etc

mercredi, 8 septembre 2010

Soupe chinoise au poulet

Vite faite, bien faite, cette petite soupe est parfaite pour se réchauffer aux premiers jours de l'automne... OLYMPUS DIGITAL CAMERA

pour 2-3 personnes :

  • 1 ou 2 blancs de poulet coupés en lamelles
  • 1 cuillère à soupe d'huile
  • 1 gousse d'ail
  • 1 oignon émincé
  • 2 carottes coupée en bâtonnets ou râpées grossièrement
  • 1 petit morceau de céleri rave râpé
  • 100 g de pousses de bambou
  • 50 cl de bouillon
  • 1 pincée de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1/2 cuillère à soupe de vinaigre
  • 1 poignée de vermicelles chinois
  • 3 ou 4 champignons noirs
  • coriandre fraîche

Faire chauffer l'huile dans une cocotte ou un wok et y faire revenir l'oignon, ajouter l'ail et le poulet. Remuer. Quand le poulet est doré, ajouter les légumes et laisser cuire environ 15 min.
Ajouter les nouilles et les champignons préalablement réhydratés puis la sauce soja et le vinaigre et laisser cuire quelques minutes. Au moment de servir, parsemer de coriandre hachée.

mardi, 7 septembre 2010

Gaspacho minute

Un délicieux potage à déguster glacé...

gazpacho2.jpg

Malheureusement, cette spécialité andalouse, rafraîchissante et désaltérante, ne sera bientôt plus de saison, en effet gaspacho rime avec chaud !

Pour 4 :

  • 4 tomates
  • 1/2 poivron vert
  • 1/2 concombre
  • 1 petit oignon coupé en 2
  • 1 gousse d'ail
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de vinaigre
  • sel et poivre
  • eau
  • un peu de mie de pain

Plonger les tomates dans l'eau bouillante, les laisser une minute, puis les sortir de l'eau et les peler. Mettre tous les ingrédients coupés grossièrement dans un robot. Mixer, ajouter un peu d'eau. Mixer de nouveau plus ou moins finement. Laisser au réfrigérateur pendant quelques heures. Servir avec quelques dés de tomates et concombres présentés à part.

vendredi, 9 juillet 2010

Salade de carottes au cumin

Une salade de carottes cuites, ça change des carottes râpées !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         Cette recette semble originaire du Maroc mais on la retrouve aussi dans d'autres pays d'Afrique du Nord.

Pour 4 personnes :

  • 8 carottes
  • 1 gousse d’ail
  • 3 cuillères d’huile d’olive
  • 1 jus de citron
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • sel, poivre

Faites cuire les carottes en rondelles à la vapeur.

Mélangez le sel avec le jus de citron citron, ajoutez l’huile et le poivre. Versez cette vinaigrette, l’ail pressé et le cumin sur les carottes encore tièdes.
NB : Vous pouvez y ajouter des raisins secs.

samedi, 30 janvier 2010

Tatin d'endives

Un légume de saison, et une recette qui "en jette"...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le fait de cuire la tarte façon Tatin permet aux arômes de rester bien concentrés au lieu de se répandre à l'extérieur. Les endives perdent leur amertume grâce au miel.
Je vous avais déjà présenté la recette en format individuel. Il est important que les endives soient déjà cuites avant de poser la pâte dessus, cela évite qu'elle rendent encore de l'eau et permet à la pâte de mieux cuire.

jeudi, 28 janvier 2010

Ficelles picardes à ma façon

Bientôt la Chandeleur, une bonne occasion de faire des crêpes !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
J'en profite pour vous donner une recette qui permet d'utiliser un reste de crêpes si elles n'ont pas été sucrées ni garnies. J'ai ajouté "à ma façon" car je ne fais pas toujours l'authentique ficelle picarde, telle qu'elle est définie par la confrérie du même nom. Il s'agit en réalité d'une crêpe farcie de jambon et d'une duxelle de champignons à la crème. Vous trouverez la recette authentique ICI
Personnellement, je farcis les crêpes de béchamel.
Pour une entrée, prévoir des crêpes peu épaisses. J'allège la pâte avec de la maïzena, selon cette recette.

Pour la garniture ( 6 à 8 crêpes) :

  • 350g de champignons de Paris
  • 6 tranches fines de jambon blanc
  • 100g de gruyère râpé
  • 15 cl de crème liquide
  • 30 g de beurre
  • 1/2 litre de béchamel

Cuire les crêpes. Laver les champignons. Les hacher plus ou moins finement. Peler les échalotes, les émincer. Les faire fondre dans 50 g de beurre. Ajouter les champignons. Saler et poivrer.Laisser cuire sur feu doux.

Confectionner la béchamel. Mélanger les champignons à la sauce obtenue.

Déposer une demi-tranche ou une tranche de jambon ( selon sa taille ) sur chaque crêpe. Recouvrir de sauce.

Rouler ensuite chaque crêpe et les déposer dans un plat beurré. Pour éviter qu'elles se dessèchent, les napper d'un peu de crème et les saupoudrer de fromage râpé. On peut remplacer la crème par des noisettes de beurre sur le fromage. Faire gratiner.

samedi, 28 novembre 2009

Rillettes aux deux saumons

Une jolie couleur et un goût subtil pour une entrée festive...

Aujourd'hui, je vous présente une recette qui fait partie des classiques indémodables. Vous pouvez utiliser ces rillettes pour en tartiner des toasts ou les proposer en entrée accompagnées d'une salade.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         Ingrédients:

  • 400g de saumon frais
  • 2 ou 3 tranches de saumon fumé
  • 75g de beurre ramolli
  • 150g de crème fraîche
  • 1 demi-jus de gros citron jaune
  • sel
  • 30g d'oeufs de saumon ( facultatif)
  • 1 bouquet d'aneth

Faire cuire le saumon frais à la vapeur ou au court-bouillon pendant 10 minutes environ. Égoutter et laisser refroidir. Ciseler le bouquet d'aneth. Réserver quelques brins pour la déco. Battre un peu la crème fraîche au fouet. Émietter le saumon à la fourchette. Découper le saumon fumé en fines lanières. Travailler le beurre ramolli dans une terrine, jusqu'à ce qu'il soit réduit en pommade. A l'aide d'une fourchette, amalgamer au saumon cuit. Incorporer alors l'aneth, le jus de citron, un peu de sel, du poivre ( je prends un mélange de baies roses moulues ) puis les lanières de saumon fumé, la crème et enfin délicatement les oeufs de saumon.

Mettre au frigo jusqu'au moment de servir. Servir avec des tranches de pain de campagne grillées.

vendredi, 25 septembre 2009

Velouté froid de laitue à la crème de chèvre et au chorizo

Une entrée originale et très délicate...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette fois, ce n'est pas moi qui ai réalisé ce délicieux velouté, je me suis contentée de le déguster et... de prendre la photo ! Merci Annie !

  • 1 belle laitue
  • 12 tranches de chorizo
  • 1 pomme de terre
  • 120 g de chèvre frais
  • 3 c.à s. de crème fraîche
  • 1 échalote
  • 1 cube de bouillon de légumes

Laver la laitue, la couper et la faire revenir avec l'échalote émincée dans un peu de beurre. Laisser fondre la laitue 3 minutes en remuant, puis verser l'eau et le cube de bouillon. A jouter la pomme de terre coupée en morceaux, du sel, du poivre et laisser cuire pendant 20 minutes.
Fouetter 2 cuillères de crème et la mélanger avec le fromage de chèvre écrasé. Faire griller les tranches de chorizo dans une poêle sans matière grasse.
Mixer finement le potage et ajouter 1cuillère de crème.
Servir le potage froid des verrines. Déposer une cuillère de de crème au fromage, puis les tranches de chorizo tièdes.

Cette recette est extraite du livre intitulé Verrines de Valéry Drouet.

Ma remarque : on peut aussi servir le velouté chaud pour créer un contraste avec la crème.

mardi, 1 septembre 2009

Clafoutis aux tomates cerises

Une entrée très colorée et facile à réaliser...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         Pour 4 :

  • 250 g de tomates cerises
  • 2œufs entiers
  • 12,5 cl de lait
  • 12,5 cl de crème fraîche liquide
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • sel, poivre
  • ciboulette
  • parmesan

Choisir de bonnes tomates cerises bien fermes et goûteuses ayant poussé en pleine terre. Les laver et ôter le pédoncule.

Préchauffer le four th.6 (180°C). Beurrer généreusement un plat à gratin. Répartir les tomates dans le plat.

Mélanger les œufs avec la farine, un peu de parmesan, la crème, le lait, sel, poivre. Verser la préparation sur les tomates. Saupoudrer de ciboulette ciselée puis de parmesan.

Enfourner pour 40 minutes environ. Servir chaud, tiède ou froid.
PS :
J'avais mis aussi quelques morceaux de tomates séchées ( non marinées ) , qui ont gonflé un peu dans l'appareil à flan et c'était très bon !

mercredi, 8 juillet 2009

Velouté glacé de concombre aux perles du Japon

Une verrine à consommer très fraîche par une belle journée d'été...

veloutebulgare.bmp

Comme vous pouvez le constater, le contenant rappelle le contenu et permet d'emporter facilement cette soupe de concombre pour un pique-nique.

  • 1 sachet de thé vert à la menthe
  • 4 cuillères à soupe de perles du Japon pour potages
  • 1 concombre
  • 14 feuilles de menthe fraîche
  • 2 yaourts à la grecque ou au lait entier
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre


Porter ¾ de litre d'eau à ébullition. Y laisser Infuser le thé pendant une minute hors du feu puis ajouter les perles . Laisser cuire 15 minutes.

Egoutter les perles et les passer sous un filet d'eau froide pour arrêter la cuisson.

Pendant ce temps, éplucher le concombre et le couper en dés. Mixer le concombre avec 10 feuilles de menthe, les yaourts et l'huile d'olive jusqu'à l'obtention d'une crème onctueuse. Saler et poivrer. Ajouter les perles à la préparation et l'entreposer au moins 1 heure au réfrigérateur. Répartir la soupe dans 8 pots à yaourt, décorer avec les feuilles de menthe restantes.
Remarques :

- Bonne idée, les perles du Japon qui donnent un peu de croquant et absorbent l'eau du concombre.

- Cependant, le thé n'est pas indispensable, j'ai trouvé qu'il colorait un peu trop les perles.

''Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur Saveurs du monde

lundi, 6 juillet 2009

Petits gâteaux Maroilles-pruneaux pour le pique-nique des blogueurs

A grignoter vers midi, assis-es sur l'herbe comme le soir au coin du feu, ces petites bouchées surprennent par leur originalité...

minicakesmaroilles.bmp

Samedi dernier a eu lieu à Arras le premier pique-nique de blogueurs culinaires du Pas-de-Calais. A cette occasion j'ai pu rencontrer Laurence et Elodie, les organisatrices ainsi que le sympathique chef Damien du site 750g. J'ai découvert aussi des saveurs inconnues telles que : le Rollot et d'autres fromages picards, l'huile de truffe, des cakes à la lavande ou au carambar, des spécialités indiennes, mais j'en passe : Retrouvez- les ainsi que tous les participants sur les différents liens ! .
Pour l'occasion, j'ai voulu faire couleur locale avec cette recette, que vous pouvez réaliser aussi dans un moule à cake.

  • 3 oeufs
  • 200g de farine
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 15 cl de lait
  • 5 cl d'huile
  • 50 g d'emmental râpé
  • 200g de Maroilles
  • quelques pruneaux coupés en tout petits morceaux


Préchauffer le four à 180°C. Mélanger les oeufs, la farine, la levure, l'huile, très peu de sel et du poivre. Ajouter le lait tiédi et l'emmental râpé. Bien mélanger. Ajouter le maroilles écrasé, en conservant de petites lamelles avec la croûte pour le dessus. Verser la préparation dans les alvéoles d'un moule à mini muffins. Placer les lamelles sur le dessus et cuire environ 20 minutes. Attendre un peu avant de démouler.

Le fromage a débordé un peu, formant ces petites collerettes !

cakemaroillespruneaux.bmp

mercredi, 3 juin 2009

Sacristains

Une délicieuse façon d'utiliser des chutes de pâte feuilletée...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

S'il vous avez des restes de pâte feuilletée, il vaut mieux ne pas en faire une boule afin de ne pas détruire le feuilletage, mais les utiliser tels quels ou encore les superposer, puis les aplatir au rouleau. Pour cette recette, le mieux est de récupérer des bandes entières de pâte, si on fait un millefeuille par exemple.
Mais je suppose que comme moi, vous ne faites pas de pâte feuilletée tous les jours ! Dans ce cas vous achèterez une pâte toute faite de préférence pur beurre...

Découper des bandes de largeur identique. Les badigeonner d'oeuf battu. Attraper chaque extrémité et tourner pour faire des tortillons. Repasser un petit coup de pinceau sur les parties non dorées.
Saupoudrer à votre guise de :

  • fleur de sel
  • graines de sésame ou de cumin
  • gruyère râpé
  • sucre et amandes effilées hachées grossièrement.

Faire cuire une quinzaine de minutes à 210°.

Les petits sacristains salés ou au fromage feront leur effet à l'apéritif ou encore avec un velouté de potiron ou d'endives...

- page 1 de 3