La cuisine de Rosine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 13 mai 2009

Cake au Maroilles

Le Maroilles au goût du jour...
cakemaroilles.bmp
Après une assez longue absence due à un problème d'ordinateur, me revoici avec une recette à base de Maroilles, ce fromage typique du Nord, un des plus anciens fromages français, puisqu'on trouve des traces de sa fabrication aux alentours de l'an 960.

Pourquoi ne pas en faire un cake salé, toujours apprécié au moment de l'apéritif avec, par exemple, une bière du Nord : Chti, Jeanlain ou autre ? On peut aussi le consommer tiède ou froid en guise de repas, accompagné d'une salade aux noix.

  • 3 œufs
  • 150g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 5 cl d'huile neutre
  • 10cl de bière blonde ( ou de lait )
  • 200 g de Maroilles (au lait cru de préférence)
  • 1 pincée de sel et de poivre
  • 1/2 cuillerée à café de cumin en poudre

Préchauffer le four à 180°C (th 6).
Fouetter les œufs, la farine et la levure. Incorporer petit à petit l'huile, la bière, le lait, le sel et le poivre. Ecraser le fromage et l'ajouter avec le cumin. Verser la pâte dans un moule à cake. et faire cuire pendant 45 min.

jeudi, 22 janvier 2009

Velouté de carottes au lait de coco

Un potage doux et parfumé qui apportera un peu de soleil et d'originalité sur vos tables hivernales...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour 4 personnes:

  • 1 kg de carottes
  • 20 cl de lait de coco
  • coriandre fraîche ou surgelée
  • 1 oignon
  • huile d'olive

Émincer l'oignon et le faire revenir avec les carottes coupées en rondelles dans un peu d'huile d'olive. Ajouter de l'eau, juste assez pour couvrir les carottes, et laisser cuire à couvert pendant 25 minutes.
Lorsque les carottes sont cuites, mixer avec le lait de coco . Ajouter la coriandre ciselée. Si le potage est trop épais, ajouter un peu d'eau. Porter à ébullition. Servir aussitôt.

dimanche, 4 janvier 2009

Mayonnaise maison

Accompagnement incontournable de nombreuses entrées et en particulier des crustacés, la mayonnaise est une sauce de base de la cuisine française, qui a fait le tour du monde...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La fabrication de la mayonnaise industrielle en a fait un produit galvaudé qui trône sur bien des tables à côté du ketchup... elle a également mauvaise presse auprès des personnes soucieuses de leur ligne. Mais si vous ne faites pas une utilisation quasi quotidienne de mayonnaise en tube, vous pouvez vous autoriser, une fois n'est pas coutume, cette délicieuse mayonnaise.
Si en plus elle accompagne des langoustines, alors ce sera la fête !
Quelques conseils pour la réussir :

  • Sortir l'oeuf et la moutarde du frigo une heure à l'avance.
  • Prendre un récipient adapté : bol ou cul-de-poule
  • Utiliser un fouet

Recette pour 4 à 10 personnes ( selon la quantité d'huile )

  • 1 jaune d'oeuf
  • huile d'arachide ou tournesol
  • 1 c.àc. de moutarde

Mélanger au fouet le jaune d'oeuf avec la moutarde, du sel et du poivre. Ajouter un filet d'huile en continuant à battre. Rajouter de l'huile petit à petit en filet toujours, et sans cesser de battre. Attendre toujours que l'huile soit incorporée avant d'en rajouter. Petit à petit la mayonnaise va monter. C'est à dire qu'elle devient ferme et augmente de volume. Plus on met d'huile, plus elle est ferme. A la fin, on peut ajouter un peu de vinaigre ou de jus de citron mais pas trop, car cela ramollit un peu la mayonnaise.
NB : avec un seul jaune d'oeuf, on fait une grande quantité de mayonnaise; si vous en voulez seulement un peu, pour une ou deux personnes, n'hésitez pas à prendre seulement un demi-jaune d'oeuf. En effet la mayonnaise maison ne se conserve pas très longtemps.

dimanche, 14 décembre 2008

Soupe de lentilles corail au lait de coco

Pour affronter les rigueurs de l'hiver, une soupe réconfortante qui vous réchauffera ...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette recette "du placard" nécessite peu d'ingrédients frais et peut se faire avec des conserves, pratique !

Pour 4 personnes :

  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1 carotte ( facultatif )
  • 250 g de lentilles corail
  • 1 petite boîte de tomates pelées concassées
  • 10 cl de lait de coco
  • 3 gousses de cardamome
  • 1 c. à c. de curry
  • coriandre en feuilles (ou en grains)

Rincer les lentilles. Les mettre dans un faitout avec l’oignon et l’ail hachés, les tomates, la carotte coupée en brunoise, les épices.
Ajouter environ 50 cl d’eau. Porter à ébullition et faire cuire à petit feu pendant 25 minutes environ, jusqu’à ce que les lentilles commencent à se défaire.
Retirer les gousses de cardamome. Ajouter le lait de coco et la coriandre fraîche hachée.

Il est possible de mixer si on veut mais je préfère servir tel quel.

mercredi, 22 octobre 2008

Cake au roquefort aux parfums de miel et de romarin

Vous serez agréablement surpris par son petit côté sucré-salé....

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ingrédients pour un moule de 26cm de long :

  • 3 œufs
  • 200 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 100 g de beurre
  • 15 cl de lait
  • 150 g de roquefort coupé en dés
  • 50 g de parmesan râpé
  • 2 c. à s. de miel d'acacia ou autre
  • noix
  • romarin haché



Battre les œufs avec un peu de poivre. Ajouter la farine mélangée avec la levure, le beurre fondu, le lait , le parmesan, les noix coupées en morceaux, le miel, le romarin et enfin le roquefort.
Beurrer un moule à cake, y verser la pâte et faire cuire à 180° pendant 45 minutes. Laisser tiédir avant de démouler.

Idéal pour un pique-nique, ce cake peut aussi être servi lors d’un buffet froid ou coupé en dés pour l’apéritif.

NB : - On peut ajouter des raisins secs.

- Si le miel est trop dur, le faire fondre avec le beurre.

samedi, 27 septembre 2008

Petites terrines de poisson, sauce au yaourt et à la ciboulette

Une entrée "fraîcheur" toujours appréciée...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette recette très facile peut être faite la veille.

  • 750 g de filets de cabillaud
  • 200 g de crème fraîche épaisse
  • 50 g de mie de pain
  • un peu de lait
  • 3 oeufs entiers
  • 1 sachet de court-bouillon
  • 2 cuillerées à soupe de persil haché et/ou d’estragon
  • Sel, poivre

Faire tremper le pain dans un peu de lait.
Cuire le poisson dans le court-bouillon selon les indications du paquet ( 1/2 sachet pour un litre d'eau ). L’égoutter et le laisser refroidir. Le mixer. au robot ou l'émietter à la fourchette. Battre les oeufs avec la crème fraîche, les herbes, très peu de sel et du poivre. Ajouter le poisson et la mie de pain essorée.
Verser dans les moules en silicone ( ou dans un moule à cake beurré ).
Verser un peu d'eau dans la lèche-frite du four. Y poser les moules. Mettre à cuire 20 à 30 minutes à 180°. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Laisser tiédir puis démouler délicatement. Servir froid, accompagné de mayonnaise ou de sauce au yaourt.
Pour la sauce :
Mélanger un yaourt, une cuillère à soupe de crème fraîche, de la ciboulette ciselée. Saler et poivrer.

dimanche, 14 septembre 2008

Bruschetta au canestrato de Castel del Monte

L'une des meilleures façons d'apprécier ce délicieux fromage italien...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ma camarade Victoria m'a rapporté ce fromage de Castel del Monte, un petit village situé au coeur du parc national du Gran Sasso, en Italie dans la région des Abruzzes. Il s'agit d'un pecorino fabriqué de façon artisanale au lait de brebis et déjà célèbre à l'époque romaine. Il tire son nom du mot italien canestro qui signifie panier. En effet le caillé s'égoutte dans de petits paniers d'osier qui font office de faisselle. D'ailleurs vous en apercevez l'empreinte sur la croûte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment on le fabrique ( traduction approximative du prospectus ) :

Le lait utilisé est du lait cru sans aucune opération de pasteurisation ni de thermisation. Il n'y a aucune adjonction de ferment lactique mais ce fromage est obtenu exclusivement par caillage naturel à l'aide de présure d'estomac de veau ou d'agneau. Le lait caillé est mélangé afin d'obtenir des morceaux de plus en plus petits. Enfin, le caillé est réparti à la main dans les petits paniers où il va pouvoir s'égoutter et qui donneront ces rainures si particulières à la croûte. Puis les fromages seront sortis des faisselles, lavés et mis à sécher pendant deux mois.

En 2005, un consortium a été créé pour la protection et la valorisation du canestrato.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La recette n'est pas bien compliquée : une tranche de baguette, une couche de beurre salé, une tranche de canestrato, une rondelle de figue fraîche et voilà un vrai festin qui vous transportera en Italie!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Très bon aussi avec le bresaola ( viande de boeuf séchée ).

dimanche, 27 juillet 2008

Roulé aux épinards et au saumon

Servis en guise d'amuse-bouches, ces petits roulés en surprendront plus d'un !...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • 500 g d'épinards
  • 5 œufs
  • 150 de fromage frais à tartiner
  • 200 g de saumon fumé
  • ciboulette

Faire cuire les épinards à votre façon. Mixer les 5 oeufs, avec un peu de sel , du poivre et les épinards. Verser sur une plaque à bûche bien beurrée, bien étaler la préparation. Enfourner pour 20 minutes à 210°C, four préchauffé. Après la cuisson, démouler l'omelette. Ecraser le fromage frais à la fourchette et le mélanger avec la ciboulette. L’étaler sur l’omelette presque froide. Recouvrir de tranches de saumon. Rouler le tout en serrant un peu et envelopper le rouleau dans un film alimentaire. Mettre au frais pendant 3 heures minimum. Couper en tranches.
Remarque :
Il est préférable de prendre un fromage frais peu gras et de l'étaler en couche fine, pour que ce ne soit pas écoeurant.
(d'après une recette Demarle )

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

vendredi, 18 juillet 2008

Petites charlottes de courgettes au chèvre frais, coulis de poivron rouge.

Une petite entrée très colorée et pleine de fraîcheur...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
D'après une recette découpée il y a déjà longtemps dans un magazine et soigneusement rangée dans un classeur !

Pour 4 personnes :

  • 4 courgettes
  • 1 gousse d'ail
  • 1 cuillère à soupe de menthe ciselée
  • 1 cuillère à soupe de cerfeuil
  • 200 g de chèvre frais
  • 1 gros poivron rouge
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 5 cl d'huile d'olive
  • sel, poivre

Laver, essuyer, et détailler les courgettes en très fines tranches sans les peler. Les faire revenir dans deux cuillères d'huile, sans les colorer : environ 5 minutes. Tapisser 4 ramequins des tranches de courgettes. Si possible laisser dépasser les dernières lamelles afin de pouvoir les rabattre.
Peler la gousse d'ail. Malaxer le fromage de chèvre frais avec une cuillère de crème à l'aide d'une fourchette. Ajouter la menthe, le cerfeuil haché et l'ail pressé.
Répartir la préparation dans les ramequins individuels (environ 2 cuil à soupe), et bien tasser. Rabattre les lamelles de courgettes et recouvrir de film alimentaire. Mettre au frais jusqu’au lendemain.

Pour le coulis:
Faire revenir le poivron émincé dans le reste d’huile. Quand il est bien tendre, mixer avec le reste de crème. Saler, poivrer et mettre au frais.
Démouler les charlottes, et servir bien frais avec le coulis.

Je crois que la prochaine fois, je ferai griller les poivrons au four afin de pouvoir les peler et ainsi obtenir un coulis plus lisse. Mais cette entrée a eu beaucoup de succès !

mardi, 8 juillet 2008

Palmiers feuilletés aux tomates confites

De délicieux petits amuse-gueule parfaits pour l'apéritif.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • 1 bloc de pâte feuilletée surgelée
  • 1 pot de caviar de tomates séchées

Dérouler la pâte feuilletée ou l'étaler au rouleau. La recouvrir d'une couche assez fine de caviar de tomates. Prendre la pâte par un côté et la rouler sur elle-même très serrée jusqu'à la moitié de la pâte. Faire de même avec l'autre moitié : bien coller les deux rouleaux et les envelopper dans du film alimentaire.

Mettre au congélateur environ 1/2 heure en retournant le rouleau au bout d'un quart d'heure.

Sortir du congélateur, couper des tranches d'un demi-centimètre. Disposer tous les palmiers sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.

Faire cuire thermostat 7 environ 10 mn. Ils doivent avoir gonflé et être bien dorés.

Remarques :
- si vous avez des tomates séchées confites dans de l'huile d'olive, il suffit de les mixer.

- vous pouvez utiliser de la pâte feuilletée déjà étalée.

- il est possible de varier la garniture : fromage râpé, tapenade, etc...

samedi, 10 mai 2008

Sablés au parmesan et au piment d'Espelette

En cherchant ce que je pouvais cuisiner avec ma poudre de piment d'Espelette, j'ai découvert cette délicieuse recette !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici la recette de la revue Elle à table :

  • 180 g de farine
  • 120 g de beurre
  • 100 g de parmesan
  • 2 jaunes d’œuf
  • 1 c à c de piment d’Espelette


Dans un saladier, mélangez le parmesan avec le beurre. Ajoutez la farine, le piment d’Espelette, 2 pincées de sel. Mélangez puis ajoutez 1 jaune d’œuf, puis le second. Pétrissez rapidement, sans trop travailler la pâte qui, à la fin, doit être compacte et homogène.
Je l'ai faite au robot :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         Divisez la pâte en deux morceaux et formez des « boudins » de 4 cm de diamètre environ. Filmez-les et laissez-les reposer au réfrigérateur pendant 1 h environ . Cela permet au beurre et donc à la pâte de se raffermir.
Je les ai laissés toute la nuit :
OLYMPUS DIGITAL CAMERA         Préchauffez le four à th. 6-7/200°. Découpez chaque boudin en tranches d’environ 8 mm d’épaisseur. Disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faites-les cuire 15 mn environ : Les biscuits doivent être dorés. Laissez-les refroidir complètement sur une grille.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

NB : J'ai ajouté du romarin. Ils sont excellents à grignoter à l'apéritif ou pour un buffet.

samedi, 9 février 2008

Soupe d'endives

Pour se réchauffer tout en se réhydratant, rien de tel qu'une bonne petite soupe ! Je la fais quand je m'aperçois que j'ai acheté trop d'endives. En effet, comme elles réduisent à la cuisson, il en faut beaucoup...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour 4 :

  • 4 grosses endives de pleine terre

( ne pas faire comme Cyril Lignac qui conseille toujours des endives cultivées en serre ! )

  • 2 pommes de terre
  • citron
  • 1 morceau de sucre
  • crème légère
  • 1 oignon

Eplucher et laver les endives et les pommes de terre. Creuser un peu la base des endives.
Couper les légumes en morceaux. Les faire revenir avec un oignon.

Ajoutez quelques gouttes de citron pour conserver la blancheur de l'endive et le morceau de sucre pour compenser son amertume. Recouvrir d’eau à hauteur.

Faire cuire 30 minutes. Mixer. Ajouter un peu de crème au moment de servir.
On peut aussi l'accompagner de mimolette râpée.

samedi, 2 février 2008

Cake au roquefort et aux pruneaux

Devenus les incontournables des buffets froids, les cakes salés peuvent aussi être servis à l'apéritif, pourvu qu'ils soient coupés en petits dés...

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je me suis inspirée d'une recette de cake poires-roquefort, un classique, en remplaçant les poires par des pruneaux.

  • 3 œufs
  • 180 g farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 10 cl d’huile
  • 12 cl de lait
  • 100 g de gruyère
  • 100 g de pruneaux
  • 150 g de roquefort
  • quelques cerneaux de noix


Battre les œufs avec le sel, le poivre. Ajouter la farine mélangée avec la levure, l’huile, le lait tiédi, le gruyère râpé, le roquefort émietté, les noix concassées et les pruneaux dénoyautés et coupés en morceaux.
Beurrer un moule à cake et faire cuire à 180° pendant 45 minutes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

vendredi, 12 octobre 2007

Blinis de courgette : mes versions salées ou sucrées

J'ai acheté pour la première fois le magazine Saveurs et j'y ai déniché cette excellente recette, très pratique car elle ne nécessite pas de faire lever la pâte. Saveurs écrit en sous-titre : "bluffant", c'est vrai, je confirme.


A gauche, sur la photo de la revue, les blinis sont bien ronds, ils ont sans doute été cuits dans une poêle spéciale.
Pour 6 :

  • 2 ou 3 courgettes pas trop grosses
  • 2 gousses d'ail ( je ne les ai pas mises )
  • 150 g de farine
  • 3 oeufs
  • 20 cl de lait
  • persil haché ( pas nécessaire )
  • huile
  • sel

Râpez les courgettes avec leur peau ( j'ai choisi les gros trous de la râpe ).

Pressez-les dans un torchon pour en extraire l'eau.
Mélangez la farine avec les oeufs et le lait. Ajoutez les courgettes, salez. Dans la poêle huilée, faire de petits tas de pâte et laisser dorer les blinis trois minutes de chaque côté. Glissez-les ensuite au four à 180° pendant 5 minutes. Dégustez tièdes ( avec un peu de crème nature ou mélangée avec de la ciboulette, nous dit Saveurs ).

Mes versions salées :

- avec du saumon fumé

- avec une rondelle de fromage de chèvre qui fondra dans le four. ( mettre un peu de miel en plus à la sortie du four)

Comme je n'avais pas mis d'ail, j'ai pu les goûter sucrées :

- avec de la cassonade

- avec du miel



dimanche, 7 octobre 2007

Beignets de consoude au fromage de chèvre frais et aux herbes

Le nom français "consoude" provient des capacités de cette plante à accélérer la consolidation des fractures mais la consoude peut se manger ! Si comme moi, vous voulez en savoir plus sur les consoudes, allez voir ce qu'on peut lire sur wikipédia :
extrait :

Connues depuis l'antiquité comme plantes médicinales, elles ont été propagées le long des grandes routes européennes par les pèlerins et les gens du voyage. En vogue au XIXe siècle en Angleterre, elles ont connu un engouement depuis les années 1960 aux États-Unis et ailleurs pour leur intérêt thérapeutique et pour le jardin. Enfin, les horticulteurs ont développé des variétés ornementales dans le but d'obtenir des effets de massifs intéressants. On peut donc rencontrer les consoudes dans la nature, mais aussi dans les jardins, près des habitations, échappées des cultures ou au bord des chemins.

D'abord, cueillir les feuilles de consoude (ou les acheter à Véronique du Jardin de la source, à Coigneux, dans la Somme).
Faire une pâte à beignets avec :

  • 75 g de farine
  • 1 oeuf
  • 10 cl de lait
  • du sel

( quantité pour 6 feuilles )


D'abord il faut aplatir les feuilles au rouleau pour les attendrir. CRRR... ??!! ça crisse !
Ecraser le chèvre frais avec du sel, du poivre et des herbes au choix. L'étaler sur chaque feuille, rouler ou plier.


Cuire dans l'huile bien chaude. Poser sur un papier absorbant et manger avec une salade.


Un petit goût iodé assez surprenant, d'ailleurs la consoude n'est-elle pas surnommée sole végétale ? mais les feuilles sont restées un peu filandreuses. Peut-être aurais-je dû ôter la nervure centrale ?

une autre recette presque identique mais pour vous montrer comment assembler les feuilles différemment.

lundi, 1 octobre 2007

Choukchouka comme là-bas

Là-bas, ce serait en Algérie, à Constantine, d'après une amie originaire de cette région, ou encore au Maroc, en Tunisie, en Syrie... Je n'ai cependant pas trouvé de trace de choukchouka dans les livres de cuisine orientale feuilletés à la librairie, ni même dans mon Larousse des cuisines du monde. Mais je l'ai vue sur certains blogs comme celui de Sylvie. Selon elle, il s'agit d'un plat d'origine berbère.


J'ai pris la photo avant la fin de la cuisson ( les légumes doivent réduire un peu plus ).

Pour 2 :

  • 3 tomates
  • 3 poivrons
  • 1 oignon
  • 1/2 piment ( ou 1 pointe de couteau de piment en poudre )
  • paprika
  • 1 gousse d'ail
  • un peu de cumin ( facultatif )
  • un filet d'huile d'olive
  • 2 oeufs
  • sel et poivre

Couper les légumes en morceaux. Mettre dans une casserole le filet d'huile d'olive, l'oignon haché et les poivrons. Faire revenir jusquà ce que l'oignon soit translucide puis ajouter les tomates, l'ail haché et les épices, salez. Laisser mijoter à feu doux en remuant de temps en temps pendant une vingtaine de minutes. A la fin, casser les oeufs dans la poêle. Servir dès que les oeufs sont cuits.
On peut laisser les oeufs entiers et les pocher en couvrant la poêle ou les brouiller un peu.

Je trouve que ce bon petit plat, qui peut se manger chaud ou froid, ressemble beaucoup à la piperade basque ( le jambon en moins, bien sûr !). Il existe des versions avec de la courgette et de l'aubergine mais n'allez surtout pas dire que c'est de la ratatouille ! Et n'oubliez pas le pain arabe pour pouvoir saucer !

Post scriptum :
- Je sais maintenant que ce plat fait partie de la cuisine juive pied-noire. - Elle figure dans le "Larousse des cuisines du monde" dans le chapitre sur Israël, avec une autre orthographe.

vendredi, 21 septembre 2007

Une cuisine grande comme un jardin


On pourrait croire cette magnifique nature morte tout droit sortie d'un livre d'art, tel n'est pas le cas... mais on peut se poser la question : livre de cuisine ou livre d'art ? Les deux à la fois sans doute, en tout cas un livre qui plaira autant aux enfants qu'à leurs parents amoureux des belles et bonnes choses. Après une cuisine grande comme le monde, les éditions Rue du monde ont sorti en 2004 ce livre d'Alain Serres illustré par Martin Jarrie.

Voici ce qu'en dit le site Ricochet :
En 2001, Alain Serres avait exploré les cinq continents avec Une cuisine grande comme le monde, sur des illustrations de Zaü. Il nous revient avec ce grand livre de recettes comment autant d’explorations et de voyages inédits au pays des fruits et des légumes. Salade de fraises, gratiné de fenouil, sirop de mandarine ou tarte aux pommes cachées, voici des recettes inattendues, en été comme en hiver, jonglant avec les entrées, les desserts ou les plats. Des petites notes explicatives, quelques proverbes ou anecdotes complètent chaque page de ce beau livre de recettes. Car ici, les fruits et les légumes sont en grand format. Pleine page, les illustrations de Martin Jarrie sont somptueuses. Les fruits prennent une dimension exceptionnelle, comme si la toile les avait vus mûrir. Le citron apparaît comme une écorce, le raisin surgit de la matière, la betterave est comme une planète découpée. Nous sommes aussi, avec cet album, tout autant dans une encyclopédie que dans un livre d’art. Et c’est ce qui étonne et ravit en même temps. On se laisse surprendre par les dictons du monde entier, on entre dans la peinture et on goûte à chaque page (un seul reproche : en pratique, l’ouvrage est peu utilisable dans une cuisine).

Moi qui était fâchée avec le potimarron, je ne manquerai pas de tester la recette du moelleux de potimarron pistaché et sa crème de réglisse !


Mais en attendant voici une petite soupe de potimarron qui n'est pas dans le livre mais qui se laisse manger quand même !



Pour 4 :

  • ½ potimarron
  • 1 petite boîte de tomates pelées concassées
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • crème

Epluchez et videz le potimarron de ses graines, coupez-le en cube. Faites dorer un oignon et faites revenir les légumes. Ajoutez l’ail haché . Couvrez d’eau. Salez, poivrez. Mettez à bouillir, ajoutez les tomates en conserve et laissez mijoter une vingtaine de minutes. Une fois les légumes cuits, mixez le tout et ajoutez un peu d’eau si le potage est trop épais. Servir avec un peu de crème.

mardi, 28 août 2007

Timbales de courgettes

Ces timbales ont fait la réputation d'une certaine Jeanne sur le site marmiton.org, avec 5/5 comme note pour 891 votes, excusez du peu !

Une jolie entrée :


La version sans saumon peut être servie en accompagnement :


Je crois qu'elles doivent leur succès à leur goût bien sûr, mais aussi au fait qu'elles sont cuites au micro-ondes et donc très rapides à préparer. Mais on peut très bien les cuire au four au bain - marie et c'est ce que je fais. Cette fois, j'avais oublié l'eau dans la lèche-frite, c'est pourquoi elles ont légèrement bruni !
Version avec courgette mixée :

... non mixée :

Merci Jeanne pour cette recette !

samedi, 25 août 2007

Muffins au chèvre et au basilic

Ces mini-muffins, parfaits pour l'apéritif, peuvent être cuits dans des moules à madeleines...


Pour 24 pièces :

  • 250 g de farine
  • 2 oeufs
  • 2 yaourts
  • 100 g de courgette râpée
  • 200 g de fromage de chèvre ou de feta
  • 100 g de gruyère ou de parmesan
  • 1 tomate
  • basilic
  • 1 p. de levure chimique
  • 5 càs d'huile d'olive
  • 4 tomates séchées coupées en petits morceaux


Écraser le fromage de chèvre ou le couper en petits dés, râper le gruyère. Mélanger la farine, la levure, sel, poivre. Incorporer les oeufs battus, le yaourt, et l'huile. Bien mélanger. Ajouter les courgettes, la tomate, les tomates séchées et le basilic ciselé. Remplir les moules à muffins aux 3/4 et cuire 20 mn à 180°.
NB : On peut remplacer les tomates séchées par des olives.

dimanche, 5 août 2007

Tomates farcies au chèvre et au basilic

Une petite entrée vite prête, à déguster avec du pain de campagne grillé !

Laver les tomates. Couper un "chapeau". Les évider avec une petite cuillère. Saler l'intérieur.
Les retourner et attendre une demi-heure, si possible pour que le jus s'écoule.
Ecraser le fromage de chèvre frais ( compter un fromage pour deux tomates ), le poivrer et le mélanger avec du basilic ciselé.
Remplir les tomates. Verser un filet d'huile d'olive dessus. Remettre les chapeaux et enfourner à 210° pour 25 minutes environ.


J'ai oublié de les photographier à la sortie du four, mais vous voyez les trois tomates étaient quatre finalement !

- page 2 de 3 -