La cuisine de Rosine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 27 novembre 2008

Le facteur est passé...

Oui, c'est Noël avant l'heure, regardez ce qu'il m'a apporté :
Ce sont des livres de cuisine publiés par les éditions SAEP. Les éditions SAEP sont les premiers créateurs de livres de cuisine en France. Vous pouvez acheter leurs livres sur leur site de vente en ligne. Mais on les trouve aussi dans toutes les bonnes librairies. Sur le site vous disposez gratuitement de 1000 recettes illustrées, tirées de leurs ouvrages. Vous pouvez aussi voir les sommaires des différents ouvrages, ce qui est très utile pour faire un choix avant de commander. Etant partenaire, j'ai reçu trois livres gratuitement. j'ai choisi deux livres de Stéphane Glacier, meilleur ouvrier de France :

1240-CouvMacarons.jpg

1240-Macarons.jpg

1242-couv.desserts-de-stephane.jpg
1242-Les_desserts_de_St_phane1.jpg

ainsi que ce livre sur les recettes du Nord Pas-de-Calais, ma région.

1251-couv.la-cuisine-des-ch-tis.jpg
1251-La-cuisine-des-ch__tis1.jpg

En cliquant sur les photos, vous aurez des détails sur chaque ouvrage.
Je ne regrette pas mon choix, ce sont des recettes fiables et superbement illustrées. Je ne manquerai pas de vous faire partager celles que j'aurai réalisées !

dimanche, 9 mars 2008

Du pain et des roses

Quelle joli slogan pour exprimer les aspirations des femmes !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le thème "Du pain et des roses" (Bread and roses) était celui des manifestations de femmes de l’industrie textile, au début du siècle aux Etats-Unis (1909) . Le pain symbolisait les conditions de travail et de vie minimales que réclame une bonne santé. Les roses représentaient la qualité de vie...

C’est à cette occasion que "du pain et des roses", une chanson traditionnelle du mouvement ouvrier américain fut composée.

du pain et des roses
cliquez

La Journée Internationale des Femmes a été officialisée par les Nations Unies en 1977, invitant chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. ( source : 8mars.online)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bread and roses est aussi le titre d'un très beau film de Ken Loach.

J'ai plutôt été inspirée par le film " de l'autre côté" de Fatih Akin car j'ai fait un pain pide et des Brötchen ( avec la même pâte)!

         OLYMPUS DIGITAL CAMERA         

samedi, 3 novembre 2007

Sans commentaire !

Ah ! les commentaires... plus on en a, plus on en veut ! D'ailleurs, vous avez dû voir les réactions de certain(e)s qui voulaient abandonner leur blog parce qu'ils (elles ) n'avaient pas de commentaires. Eh bien pour moi, ce fut le contraire ! Oui, j'ai subi de plein fouet une invasion gigantesque de commentaires... spamés évidemment et cela a eu pour conséquence que free, mon hébergeur a supprimé la table ! Exit tous les commentaires ! Mais le plus embêtant, c'est que je ne pouvais plus poster !
Donc je vous présente mon nouveau blog propulsé avec la nouvelle version de dotclear, en espérant que l'anti-spam sera plus efficace. Oui, ce relookage, comme vous dites, n'est pas le fruit du hasard.
De plus, comme les adresses url de tous les billets ont changé, je dois refaire tous mes liens internes, en particulier dans l'index.
En attendant , une petite photo de ce qui suivra prochainement :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

un bon dessert dédié à toutes et tous, les blogueurs mais surtout les non-blogueurs qui me laissent des commentaires parce qu'ils ont ont fait mon gâteau roulé, ma tarte à la rhubarbe, mon fraisier ou mes bavarois !

samedi, 11 août 2007

Pâte brisée et pâte sablée

Si on arrive à trouver de la bonne pâte feuilletée dans le commerce, tel n'est pas le cas des pâtes brisées et sablées. Alors pourquoi ne pas les faire vous-même ? Surtout qu'elles se congèlent très bien...

Pâte brisée (pour un moule de 28 à 30 cm de diamètre ):

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 6 cl d'eau environ
  • 1 pincée de sel

Utilisation :
tartes salées, quiches, pâtés en croûte, coulibiac etc

Pâte brisée sucrée :
Rajouter une cuillère à soupe de sucre.
Utilisation :
tartes aux fruits

La technique de la pâte brisée en images chez CHEF SIMON

Pâte sablée :

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 80 à 100g de sucre
  • 1 oeuf entier ou 2 jaunes

Utilisation : tartelettes sucrées

au cacao : ajouter une cuillère à soupe de cacao non sucré et mettre seulement 230 g de farine
Aux amandes : remplacer 50 g de farine par 50 g de poudre d'amandes
Utilisation :
tarte au chocolat

La VIDEO de l'internaute
Je trouve cette vidéo vraiment bien faite !
Les petits trucs :
- Si vous n'avez jamais fait de pâte maison, la pâte brisée est plus facile à faire. Laissez-la 30 minutes au réfrigérateur avant de l'utiliser.
- La pâte sablée est moins facile à étaler : l'astuce est de prendre des tourtières pas trop grandes, voire de faire des tartelettes.

.

Pour éviter à la pâte cuite à blanc de gonfler, je mets des haricots dessus ( et je ne mets pas de levure chimique comme dans certaines recettes )

.

.

dimanche, 25 mars 2007

Les micro-ondes !


Cliquez sur les poulettes pour écouter cette chanson de Chanson plus bifuorée !

Paroles : Sylvain Richardot

Parodie tirée de "Les rois du monde" (G. Presgurvic)

Les micro-ondes pour cuisiner

C'est bien pratiqueoui, mais y'a un mais

Pour les pizzas, c'est vraiment pas fameux

Et pour les pâtes, c'est carrément pâteux

Les micro-ondes, on les programme

Mais attention tout ça peut tourner au drame

Si on s'en sert comme un sèche-cheveux

Ça peut donner des boutons sur les yeux

Nous on n'a pas l'temps de cuisiner

On sait faire que des plats tout prêts

Des surgelés au nucléaire

C'est d'quelle couleur une pomme de terre

Nos grand-mères savaient mijoter

Mais nous on est bien trop speedés

Et quand le soir on a la dalle

L'micro-ondes c'est l'idéal

Les mciro-ondes quand ils sont morts

Aucun de nous, humains, ne les restaure

On les remplace, c'est le lot des machines

Rien qu'des robots fabriqués en usine...

Les micro-ondes même à prix bas

C'est pas dang'reux, la preuve c'est qu'tout l'monde en a

Le seul problème, on n'doit pas en rougir,

C'est qu'y a tant de modèles qu'on ne sait lequel choisir

Nous on n'a pas l'temps de cuisiner

On n'achète que des surgelés

L'omelette on sait pas la faire

Et encore moins aux pommes de terre

Nos grand-mères savaient mijoter

Mais nous on est bien trop speedés

Et quand le soir on a la dalle

L'micro-ondes c'est l'idéal

Nous on n'a pas l'temps de cuisiner

On connaît que les plats tout prêts

Des surgelés au nucléaire

C'est d'quelle couleur une pomme de terre

Nos grand-mères savaient mijoter

Mais nous on est bien trop speedés

Et quand le soir on a la dalle

L'micro-ondes c'est l'idéal

samedi, 17 mars 2007

Sous les mets, les mots

Connaissez-vous « exquis d’écrivains », une nouvelle collection dirigée par Chantal Pelletier chez Nil éditions ? "Cette bibliothèque gourmande contemporaine invite des écrivains à dévoiler, autour d’un jeu de mots-clés, les secrets de leurs plaisirs gourmands". Comme j’aime les mets autant que les mots, j’ai choisi d’acheter le livre de Claude-Pujade Renaud : Sous les mets, les mots Je l’ai dévoré, puis à la seconde lecture je l’ai savouré ! Quel festin !


extrait :

Douceur
d’une coulée de miel brun
dans une tisane de thym

D’une gelée de coing
caressant
un chèvre rocailleux

D’un coulis de chocolat
Enrobant amoureusement
Un sorbet à la poire

Douceur d’une horchata
d’un blanc dense et laiteux
Madrid acmé de l’été
lèvres desséchées
ciel caillé de chaleur
du même blanc trouble
que le grand verre embué
l’horchata nourricière
apaise et désaltère
fraîche et fluide

(….)

lundi, 5 février 2007

Bruxelles, ma belle...

Samedi, c’était le grand jour : celui de la rencontre franco-belge des blogueuses culinaires de Blog-appetit à Bruxelles. Cette rencontre avait été parfaitement organisée par Mitsuko et Laurent de Epicurien. Vous avez dû déjà lire plusieurs comptes rendus à l’heure qu’il est ! Je ne fais qu’y ajouter ma petite touche personnelle ! J’étais venue de Lille en eurostar avec Aude de Cuisine pop et Elodie des P'tits gourmands.

Nous avons dîné ( à midi on dîne chez les Belges ) chez Arcadi. Nous n'avions que l'embarras du choix ! J’ai pris une tarte aux chicons, pour faire couleur locale. Nawal de Omo Chakir nous avait offert à chacun une boîte de délicieuses pâtisseries marocaines que vous pouvez voir ici et Micheline nous proposa des pralines belges. La vue, prise de l’alcôve qui nous avait été réservée :

Puis en route vers le grand chocolatier Marcolini,


Une partie des blogueuses, ( les autres sont devant ou suivent ) :

Je m’attarde devant la vitrine d’une annexe de Dandoy, le spécialiste des spéculoos, pains d’épices et autres pains d’amandes.

Chez Marcolini, où un bel accueil nous était réservé et la dégustation, quelle découverte !

La création spéciale StValentin, les coeurs framboise :

Après un passage à la Claire Fontaine, ou je découvre la fêve Tonka ( fruit du coumarou ) et d’autres ingrédients peu courants, il est déjà l’heure pour nous de rentrer, dommage, nous n’avons pas le temps d’aller sur la Grand’Place.

Aujourd’hui, à Arras, j’écoute Bruxelles ma belle, mais au fait vous connaissez son auteur ?

Bruxelles, ma belle,

Je te rejoins bientôt

Aussitôt que Paris me trahit

Et je sens que mon amour aigrit

Et puis

Elle me soupçonne d'être avec toi, le soir

Je reconnais c'est vrai

Dans ma tête, c'est la fête

Des anciens combattants d'une guerre

Qui est toujours à faire

Bruxelles, attends-moi, j'arrive

Bientôt je prends la dérive

Bruxelles

Te rappelles-tu de la détresse

De la kermesse de la gare du midi

Te rappelles-tu

De ta Sophie

Qui ne t'avait même pas reconnu

Et les néons, les Léon, Les nom de Dieu

Sublime décadence,

La danse des panses

Ministère de la bière

Artère vers l'enfer

Place de Brouckère

Bruxelles, attends-moi, j'arrive

Bientôt, je prends la dérive

Cruel duel

Celui qui oppose

Paris-névrose et Bruxelles-abruti

Qui se dit que bientôt, ce sera fini

L'ennui de l'ennui

Et tu vas me revoir

Mademoiselle Bruxelles

Mais je ne serai plus

Tel que tu m'as connu Je serai abattu, combattu, courbatu

Mais je serai venu

Bruxelles, attends-moi, j'arrive

Bientôt, je prends la dérive.

dimanche, 17 septembre 2006

Fenêtre sur cour

De ma fenêtre, au premier étage de ma maison , voici le superbe pommier que je peux apercevoir. Malheureusement, c'est celui du voisin. Je devrai me contenter des pommes du marché d'Arras, excellentes au demeurant.

Des pommes pour les papilles et pour les pupilles !

vendredi, 11 août 2006

Eau pétillante au melon de Cricri ( pardon…. de Cyril )

Pendant les vacances, avec mes amis Cricri et Fabi, on a regardé l’émission « chef ! la recette ». Vous savez, celle où Cyril Lignac prépare un pique-nique et où il range tout dans des bocaux Le Parfait : on se demande bien pourquoi d'ailleurs, c’est lourd dans la glacière, ça casse, à quoi ça sert les boîtes en plastique ? Je crois que les bocaux, c’est pour faire joli tout simplement ! D’ailleurs son eau pétillante au melon était aussi du plus bel effet et mon ami Christian a tout de suite eu envie de la faire. Nous n’avions pas de cuillère à pommes parisiennes pour faire de jolies petites billes, qu’à cela ne tienne une cuillère à café fera l’affaire, jugez plutôt !

  • Un litre d'eau gazeuse
  • 1/2 melon
  • 1 jus de citron

Couper le melon en deux et l’épépiner.

Façonner des billes de melon avec une cuillère à pomme parisienne et les mettre dans la bouteille d'eau pétillante.

Ajouter le jus de melon excédent et le jus du citron.

Fermer hermétiquement.

Au final, c'est une une boisson rafraîchissante mais nous avons trouvé que le goût du citron dominait et masquait le melon donc je pense qu'il faudrait diminuer la quantité de jus de citron. Si vous l'avez faite, dites-moi ce que ous en pensez...

vendredi, 31 mars 2006

C'est bien

d'acheter des bonbons chez la boulangère. Tel est le titre du troisième chapitre d'un roman de Philippe Delerm intitulé "C'est bien" paru chez Milan ( collection poche junior ).

extrait : On est dans la queue, et on se sent tout petit entre les clients qui demandent :

- Une baguette moulée bien cuite !

- Un pain de campagne et une ficelle !

Dans sa tête, on prépare déjà des phrases, pour ne pas être ridicule quand la vendeuse demandera :

- Et pour toi ?

De loin, on aperçoit les bocaux magiques,les rouleaux de réglisse avec une pastille en sucre glacé perlé blanc ou rose au milieu, les roudoudous à la petite coquille qu'on imagine déjà, un peu rêche sur les lèvres, les fraises de guimauve aplaties et les chewing-gum gagnants. Doucement on avance, et puis voilà, " C'est à toi" dit la boulangère sans sourire. On sait que ça l'énerve un peu de vendre des bonbons.Mais quand même, c'est juste ces secondes-là qui sont bien, quand on n'a pas encore dit :

-Un comme ça, et un autre comme ça, et un comme ça à vingt centimes.
On se décide toujours trop vite, mais on sent bien que derrière, ils trouvent déjà que c'est très long. Alors on demande presque n'importe quoi, une boule de coco, un carambar, et quand même au dernier moment , on retrouve ses esprits pour demander cette petite merveille à vingt centimes : une langue de sucre jaune-orange parfumée au fruit de la Passion, saupoudrée de neige acide...

Pour faire vous-mêmes des roudoudous, allez voir ici !

dimanche, 26 février 2006

Café Engel

A Helsinki, où j'ai passé quelques jours, même en cherchant bien, pas facile de trouver un bon resto pas trop cher mais les cafés, style salons de thé comme on peut en fréquenter en Europe centrale, sont légion. Voici le bon gâteau aux carottes que j'ai dégusté au café Engel, Aleksanterinkatu 26, sur la place du Sénat, en face de la cathédrale luthérienne :

Je vous l'accorde, ce n'est peut-être pas une spécialité typiquement finlandaise, mais il était excellent et il faut ça pour affronter les rigueurs du grand Nord !

Quant à la bière que vous voyez en arrière-plan ( olut en finnois ), c'est du numéro III, la I étant la plus faiblement alcoolisée. Moi j'ai bu du très bon thé. Le piimä ou lait fermenté que je buvais au petit déj m'a bien plu aussi. D'autres spécialités dans un prochain billet...

hei hei !! (salut)

dimanche, 4 décembre 2005

Winesap et pink lady

Connaissez-vous la winesap ? C'est une pomme croquante, juteuse, pas trop sucrée, pas trop acidulée, bref délicieuse. Et ça faisait des années que je n'en trouvais plus. Hier, il y en avait sur le marché d'Arras vendues par un petit producteur. On la surnomme la pomme du mineur, m'a-t-il dit. Sur la photo, elle côtoie la pink lady : la paysanne et la précieuse réunies par mes soins...

samedi, 5 novembre 2005

Marché du samedi

Les cox orange, mes pommes préférées

Quelles couleurs!

Bon beurre demi-sel de Bailleulval ( Pas-de-Calais )

Que faire de tout ça ?

Endives braisées aux pommes de terre

Petits gâteaux fondants aux poires et au chocolat

C'était bien bon ! Les recettes dans le prochain épisode

lundi, 17 octobre 2005

Thon et poivrons : lasagnes, strudel, cake...



Lasagnes multicolores

Pour 3 personnes : 6 plaques de lasagnes 1 botte de bettes 2 poivrons ( de couleurs différentes ) 300 g de thon frais 1 petite boîte de tomates concassées gruyère, parmesan, basilic, herbes de Provence

Faire cuire le thon à la vapeur ainsi que les cotes de bettes coupées en morceaux. Faire revenir un oignon, ajouter les poivrons coupés en dés, les laisser dorer en remuant de temps en temps, ajouter les tomates avec leur jus, puis le thon, remuer, mettre du sel, du poivre et quelques herbes de Provence, le basilic. Laisser mijoter 2 minutes. Au fond d'un plat rectangulaire, verser une couche de coulis de tomates, poser 3 plaques de lasagne,la moitié des côtes de bettes, une couche de sauce au thon, parsemer de gruyère et de parmesan, remettre une couche de lasagne et de bettes et le reste de sauce. Recouvrir de fromage. Faire gratiner 30 minutes à 180°.

Strudel au thon et aux poivrons :

Pâte à strudel : 250 g de farine, 1 cuillère à café d'huile,1 pincée de sel, eau tiède 3 pavés de thon frais, 2 poivrons, anis vert, poudre d'amandes, 1 oignon

Préparer la pâte: travailler la farine avec les autres ingrédients pour obtenir une pâte souple. En faire une boule. La badigeonner d'huile. Ebouillanter un saladier pour le réchauffer, le poser sur la pâte et laisser reposer 30 mn. Pendant ce temps , faire rissoler un oignon, ajouter le thon et laisser dorer, ajouter les poivrons coupés en lanières et cuire à feu moyen. Saupoudrer d'anis. Etaler la pâte au début avec un rouleau puis la soulever en laissant s'étirer jusqu'à ce qu'elle soit très fine, la saupoudrer de poudre d'amandes, répartir le thon émietté en gros morceaux avec les poivrons, rouler le strudel à l'aide d'un torchon, le recouvrir de beurre fondu à l'aide d'un pinceau et faire cuire au four à 210° pendant environ une demi-heure.

Cake au thon et aux poivrons

Ingrédients :

4 œufs, 200 g de farine, 6 cl d'huile, 10 cl de vin blanc sec, 2 poivrons rouges, 1 boite de 250g de thon au naturel, 70 g de gruyère râpé, 1 pincée de sel, poivre, origan, 1 sachet de levre chimique. Préparation :

Préchauffez le four à 200°. Faites cuire les poivrons à la vapeur, épluchez-les.
Coupez-les en dés.

Dans un saladier, mélanger les œufs à la farine et levure. Ajoutez ensuite peu à peu l'huile et le vin blanc, puis l'origan. Incorporez ensuite le gruyère. Ajoutez les poivrons et le thon égoutté et émietté et mélangez bien.

Versez le tout dans un moule à cake bien huilé et laissez cuire pendant 40 mn.

Se sert froid.

samedi, 15 octobre 2005

Que du bonheur !

Il y a quelques années pour l'opération Lire en fête dont le thème était la nourriture, j'ai entendu ce texte de Félix Leclerc à la médiathèque d'Arras...



Lorsque nous étions réunis à table et que la soupière fumait, maman disait parfois : "Cessez un instant de boire et de parler."Nous obéissions." Regardez-vous" disait-elle doucement. Nous nous regardions sans comprendre, amusés. "C'est pour vous faire penser au bonheur" ajoutait-elle. Nous n'avions plus envie de rire."Une maison chaude, du pain sur la nappe, des coudes qui se touchent, voilà le bonheur" répétait-elle à table. Puis le repas reprenait tranquillement, nous pensions au bonheur qui sortait des plats fumants et qui nous attendait dehors, au soleil et nous étions heureux.

vendredi, 16 septembre 2005

Moule en bois

J'ai voulu réaliser des spéculos avec ce magnifique moule en bois; pour cela j'ai utilisé une recette de Laurent mais malheureusement à la cuisson ils se sont lamentablement étalés; cette recette ne convient peut-être pas pour ce genre de moule ?

mercredi, 17 août 2005

Confitures