Il y a quelques années pour l'opération Lire en fête dont le thème était la nourriture, j'ai entendu ce texte de Félix Leclerc à la médiathèque d'Arras...



Lorsque nous étions réunis à table et que la soupière fumait, maman disait parfois : "Cessez un instant de boire et de parler."Nous obéissions." Regardez-vous" disait-elle doucement. Nous nous regardions sans comprendre, amusés. "C'est pour vous faire penser au bonheur" ajoutait-elle. Nous n'avions plus envie de rire."Une maison chaude, du pain sur la nappe, des coudes qui se touchent, voilà le bonheur" répétait-elle à table. Puis le repas reprenait tranquillement, nous pensions au bonheur qui sortait des plats fumants et qui nous attendait dehors, au soleil et nous étions heureux.