Samedi, c’était le grand jour : celui de la rencontre franco-belge des blogueuses culinaires de Blog-appetit à Bruxelles. Cette rencontre avait été parfaitement organisée par Mitsuko et Laurent de Epicurien. Vous avez dû déjà lire plusieurs comptes rendus à l’heure qu’il est ! Je ne fais qu’y ajouter ma petite touche personnelle ! J’étais venue de Lille en eurostar avec Aude de Cuisine pop et Elodie des P'tits gourmands.

Nous avons dîné ( à midi on dîne chez les Belges ) chez Arcadi. Nous n'avions que l'embarras du choix ! J’ai pris une tarte aux chicons, pour faire couleur locale. Nawal de Omo Chakir nous avait offert à chacun une boîte de délicieuses pâtisseries marocaines que vous pouvez voir ici et Micheline nous proposa des pralines belges. La vue, prise de l’alcôve qui nous avait été réservée :

Puis en route vers le grand chocolatier Marcolini,


Une partie des blogueuses, ( les autres sont devant ou suivent ) :

Je m’attarde devant la vitrine d’une annexe de Dandoy, le spécialiste des spéculoos, pains d’épices et autres pains d’amandes.

Chez Marcolini, où un bel accueil nous était réservé et la dégustation, quelle découverte !

La création spéciale StValentin, les coeurs framboise :

Après un passage à la Claire Fontaine, ou je découvre la fêve Tonka ( fruit du coumarou ) et d’autres ingrédients peu courants, il est déjà l’heure pour nous de rentrer, dommage, nous n’avons pas le temps d’aller sur la Grand’Place.

Aujourd’hui, à Arras, j’écoute Bruxelles ma belle, mais au fait vous connaissez son auteur ?

Bruxelles, ma belle,

Je te rejoins bientôt

Aussitôt que Paris me trahit

Et je sens que mon amour aigrit

Et puis

Elle me soupçonne d'être avec toi, le soir

Je reconnais c'est vrai

Dans ma tête, c'est la fête

Des anciens combattants d'une guerre

Qui est toujours à faire

Bruxelles, attends-moi, j'arrive

Bientôt je prends la dérive

Bruxelles

Te rappelles-tu de la détresse

De la kermesse de la gare du midi

Te rappelles-tu

De ta Sophie

Qui ne t'avait même pas reconnu

Et les néons, les Léon, Les nom de Dieu

Sublime décadence,

La danse des panses

Ministère de la bière

Artère vers l'enfer

Place de Brouckère

Bruxelles, attends-moi, j'arrive

Bientôt, je prends la dérive

Cruel duel

Celui qui oppose

Paris-névrose et Bruxelles-abruti

Qui se dit que bientôt, ce sera fini

L'ennui de l'ennui

Et tu vas me revoir

Mademoiselle Bruxelles

Mais je ne serai plus

Tel que tu m'as connu Je serai abattu, combattu, courbatu

Mais je serai venu

Bruxelles, attends-moi, j'arrive

Bientôt, je prends la dérive.