Par ce temps hivernal, rien de tel qu'une bonne petite goyère au Maroilles pour se réchauffer !


Mais d'abord qu'est-ce que la goyère ?

D'après l'inventaire du patrimoine culinaire du Nord Pas-de-Calais édité chez Albin Michel, la goyère est déjà mentionnée dans un texte de 1314 relatant un repas de noce mais c'est au 19è siècle qu'elle devient une spécialité répandue dans le Nord de la France. Elle se compose d'une pâte levée recouverte d'un appareil composé de fromage blanc battu avec des oeufs et de tranches de Maroilles. Ce fromage est un des plus anciens fromages français ( datation : 960 ). Son nom vient d'un village gaulois Maro ïalo qui signifie grande clairère en celtique.
Pour apprécier cette recette, choisissez un fromage au lait cru, correctement affiné.
Pour la pâte, je fais la même que pour la tarte au libouli mais sans sucre.
Pour l'appareil à flan :

  • ½ Maroilles ( environ 350 g )
  • 100 g de crème + 100 g de fromage blanc ( ou 200 g de fromage blanc à 20% )
  • 1 cuillère à soupe rase de farine
  • 3 oeufs

Préparer la pâte. Pendant qu’elle lève, ôter la croûte du Maroilles, couper le fromage en lamelles. Réserver. Battre les œufs avec la farine, le fromage blanc et la crème, saler très peu et poivrer. Au bout d’une heure, la pâte doit avoir doublé de volume, la pétrir un peu et l’étaler au rouleau. La poser dans une tourtière. Verser l’appareil et recouvrir de fines lamelles de fromage.

Faire cuire environ 25 minutes à 210°.