La quetsche ou prune de Damas aurait été rapportée par les croisés à leur retour de Syrie. Pour moi elle évoque de délicieuses spécialités allemandes ou alsaciennes...

Ce fruit s'associe merveilleusement bien à la cannelle qui entre dans la composition de mon streusel. Le streusel est aux allemands ce que le crumble est aux anglais et le placek aux Polonais. Mais contrairement au crumble qui recouvre juste des fruits, le streusel est ajouté sur une tarte aux fruits, faite de pâte levée ou sablée, soit sur un gâteau comme ici.
Voici ce fameux Zwetschgenstreuselkuchen. Le mot ne vous réconciliera peut-être pas avec la langue allemande, mais le gâteau, oui et je n'aurai pas fait tout ça pour des prunes !
Si vous aussi, faites une recette à base de prunes, n'oubliez pas Tara Biscotta !


Dans ce petit livre de poche tout jauni, pas moins de 200 recettes de pâtisseries et plusieurs à base de quetsches évidemment. J'ai choisi une base assez légère car le streusel en lui-même contient déjà du beurre et du sucre.

  • 100 g de beurre
  • 80g de sucre
  • 1 p de sucre vanillé
  • 2 oeufs
  • 1/8 de litre de lait
  • 250 g de farine
  • 1/2 p de levure chimique

Battre le beurre bien mou avec le sucre, le sucre vanillé et les jaunes d'oeuf. Ajouter alternativement le lait et la farine mélangée à la levure.Incorporer les blancs en neige. Etaler la pâte dans un moule à charnière. Disposer les prunes coupées en quatre.


Pour le streusel :

  • 120 g de farine
  • 90 g de sucre ( j'ai pris moitié sucre et moitié cassonade belge )
  • 70 g de beurre
  • 1 cà c rase de cannelle

A la différence du crumble, il faut faire fondre le beurre à feu doux. Mettre la farine et le sucre dans un saladier. Verser le beurre tiède en filet tout en mélangeant à la fourchette : et là miracle, les " grumeaux" se font tout seuls !
Répartir le streusel sur les prunes et cuire pendant environ 40 minutes à 180°.



Un gâteau léger, pas trop sucré, excellent pour le goûter avec une bonne tasse de café.