Contrairement aux très légères gaufres de Bruxelles fabriquées à partir d'une pâte fluide, les gaufres liégeoises sont plus consistantes. La pâte, façonnée en boulettes, donne des gaufres rondes assez épaisses mais excellentes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • 375 g de farine
  • 135 g de lait tiède
  • 25 g de levure de boulanger
  • une pincée de sel
  • 190 g de beurre ( 150 + 40 )
  • 2 oeufs entiers
  • 1 cuillère à soupe de sucre fin ou 1 paquet de sucre vanillé
  • 200 g de sucre perlé ( appelé aussi sucre en grains ou sucre casson )


Le beurre doit être bien mou. Faire un puits dans la farine. Mélanger la farine avec les oeufs, le sel, le sucre fin et la levure délayée dans le lait tiède. Ajouter 40 g de beurre et pétrir à la main. Laisser lever 30 mn près d'un radiateur.

Incorporer le reste du beurre travaillé en pommade et le sucre perlé. Laisser reposer encore 30 mn. Préparer des pâtons plus ou moins gros selon la taille souhaitée.( J'en ai fait une quinzaine). Cuire dans un gaufrier bien chaud. Il faut l'enduire de beurre au début, sauf si vous avez un gaufrier à revêtement anti-adhésif. Le sucre en cuisant caramélise un peu les gaufres mais certains grains de sucre sont apparents.
Vous les dégusterez tièdes le jour même ou le lendemain car elles sont bonnes froides aussi. Nul besoin d'ajouter une garniture, elle se suffisent à elles-mêmes.
Remarque :
Pour bien réussir ces gaufres, il est important d'utiliser du sucre perlé "gros calibre", voir ICI

Il n'est pas commercialisé partout en France, il s'agit d'une marque belge, les grains sont plus gros et plus durs que ceux du sucre en grains de Béghin, qui est lui, plus approprié pour les chouquettes.
Rappel :
gaufres sèches
gaufres fourrées