Je ne vous l'avais pas encore dit, mais une fois par mois j'anime des ateliers de cuisine « clandestins » dans ma petite cuisine. On y tient à 3 au maximum, c'est pourquoi je ne l'ébruite pas trop !...

Maf_3.jpg

Ce samedi, nous avions opté pour le mafé et comme un fait exprès, la veille nous avions entendu Grand Corps malade évoquer sur scène ce plat dans sa chanson : Saint Denis. Un texte magnifique comme l'ensemble du spectacle ! Le slameur Grand Corps Malade est un vrai poète qui sait nous émouvoir avec ses textes engagés et sensibles dits d'une voix grave à nous donner le frisson.



extrait :
Si t'aimes voyager, prends le tramway et va au marché

en une heure tu traverseras Alger et Tanger,

tu verras des yougos et des roms

et puis j't'emmènerai à Lisbonne

et à deux pas de New Dehli et de Karachi

t'as vu, j'ai révisé ma géographie

j't'emmènerai bouffer du mafé à Bamako et à Yamoussoukro.


Maf_2.jpg

Mafé (recette sénégalaise)

  • 750 g de boeuf ( gîte ) coupé en morceaux
  • 2 gros oignons
  • 4 c. à soupe d’huile
  • une petite boîte de concentré de tomate
  • quelques tomates coupées en dés (ou en boîte)
  • au choix des légumes coupés en petits morceaux :
  • ( carottes, patates douces, pâtisson, chou blanc... )
  • un petit verre 20 cl de beurre d'arachides
  • sel, poivre
  • un cube de bouillon
  • piment
  • un peu d’eau

Faire sauter la viande et les oignons émincés dans l’huile. Lorsque les oignons sont bien dorés, réduire le feu et couvrir quelques minutes. Ajouter tous les ingrédients sauf le beurre de cacahuète. Couvrir et laisser mijoter environ une heure 30 jusqu’à ce que la viande soit tendre. Ajouter de l’eau en cours de cuisson si le mélange devient trop sec. Réduire le feu et ajouter le beurre de cacahuètes délayé dans un peu d'eau tiède. Remuer jusqu’à obtenir une sauce onctueuse. Servir avec du riz.

Cette recette peut aussi se faire avec du poulet ou de l’agneau. Il faudra ajuster le temps de cuisson en fonction de la viande choisie. Si on a des légumes qui cuisent vite ( poivrons par ex ), les ajouter en fin de cuisson).
C'est un plat très original, plus ou moins pimenté, selon vos goûts. Le côté piquant est compensé par la douceur de beurre de cacahuètes.
Nous avons fait une petite purée de patates douce en accompagnement.