Une spécialité de Noël originaire d’Alsace…

bredele2.jpg En Alsace, tout comme en Allemagne, on a coutume de préparer ces petits sablés dès la première semaine de l’Avent. Ils se conservent jusqu’à Noël dans des boîtes métalliques bien fermées. Vous pouvez aussi les emballer dans des sachets transparents pour les offrir. Mais d’où vient ce nom ? de Bred = pain, le suffixe « le » étant un diminutif, cela donne petit pain.
Pourquoi pas ? Dans le Nord de la France, les pains d’amande désignent bien eux aussi des biscuits ! Mais revenons à nos bredele, je vous donne une recette de base que vous pourrez modifier en l’aromatisant différemment.

  • 250 g de farine
  • 125 g de sucre
  • 50 g de poudre d'amande
  • 125 g de beurre tempéré
  • 1 œuf + 2 jaunes
  • zeste râpé d'un citron bio
  • 1 jaune d'œuf mélangé avec un peu pour dorer

Préchauffer le four à 180° C. Dans un grand saladier, mélanger la farine, le sucre et les amandes. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux, et travailler la pâte comme pour faire un crumble. Ajouter ensuite l'oeuf et les jaunes d'oeufs. Malaxer, former une boule. Puis laisser reposer au frigo 2-3h dans du film transparent. A la sortie du frigo, abaisser la pâte sur 3-4 mm d'épaisseur. Découper des formes à l'emporte-pièce, les déposer sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Dorer les sablés avec le jaune d'oeuf, puis enfourner pour 12 minutes. Les bredele doivent rester assez pâles.

Il est possible de les faire au robot :

Commencer par mélanger la farine, le sucre et la poudre d'amande. Ajouter l'œuf entier, les deux jaunes et le beurre ramolli. Faire toutner le robot jusqu'à ce que la pâte forme une boule. Mettre au frais. Variantes : On peut ajouter de la cannelle, de la vanille ou un mélange d‘épices...
bredele.jpg