La cuisine de Rosine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - biscuits

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, 14 décembre 2007

Coeurs et coqs en pain d'épices

Le premier décembre, une trentaine de bloggeuses se sont retrouvées à Paris. C'est à cette occasion que j'ai découvert l'épicerie de Bruno où Vinciane et moi avons fait halte avant d'aller chez G.Detou, situé dans la même rue, à savoir la rue Tiquetonne, dans le deuxième arronsissement, le quartier des métiers de bouche...
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Chez Bruno, pour ce qui est des épices, on trouve de tout aussi !
J'en ai profité pour acheter des épices pour pain d'épices :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Comme dans la même semaine, j'étais allée en Allemagne, à Aix-la-Chapelle, j'ai eu envie de faire des petits pains d'épice comme ceux qu'on peut acheter sur le marché de Noël. J'avais repéré cette recette dans un livre pour enfants :



OLYMPUS DIGITAL CAMERA         La planète dans l'assiette, éditions Mango
Mes ingrédients venaient d'ailleurs des quatre coins de la planète :
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hier, nom d'un p'tit bonhomme ( en pain d'épices ) ! J'ai vu qu'un kikiveukivientcuisiner avait été lancé par Annie de Delicatessen ! Elle nous demandait de faire des bonshommes. Trop tard, mes pains d'épices étaient déjà faits, je vous les montre quand même :
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La petite bonne femme du livre est quand même moins jolie que la Louise Michel de Grand Chef, non ?
Moi, j'ai fait un coq avec mon moule en bois :
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

et aussi des coeurs et d'autres formes :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ils sont bons mais un peu durs !

Post scriptum : Je les ai enduits d'un glaçage au chocolat et au bout de quelques jours, il sont bien bons quand même, donc voici la recette :

  • 80 g de miel
  • 40 g de sucre brun
  • 30 g de beurre
  • 1 c. à café d'épices
  • 180 g de farine
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c.à c. de levure chimique
  • 1 c. à s. de lait

Dans une casserole, à feu doux, faire fondre le miel avec le beurre, le lait et le sucre.

Mélanger les autres ingrédients dans un saladier, faire un puits. Y verser le mélange précédent en mélangeant à la cuillère puis à la main. faire une boule. La laisser reposer quelques heures. Etaler la pâte sur un demi-centimètre. Découper des formes. Faire cuire 10 minutes, pas plus à 180° sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. S'ils sont encore un peu mous au sortir du four, ce n'est pas grave, au contraire, ils vont un peu durcir en refroidissant.

samedi, 24 novembre 2007

Les speculoos de Claire

Ces délicieux biscuits très courants en Belgique et dans le Nord de la France accompagnent à merveille le café. La cassonade, qui entre en grande partie dans leur composition, leur confère une texture particulière et sa saveur se marie parfaitement avec celle du beurre et des épices...

Pour réaliser cette recette belge, j'ai utilisé de la cassonade Candico, une cassonade de candi qu'on ne trouve pas en France. Claire, du blog De bouche à oreille m'en a gentiment offert un paquet lors de la rencontre de Lille. Avec cette cassonade, les spéculos sont plus croquants qu'avec de la vergeoise. J'ai bien sûr suivi sa recette.

  • 250 g de farine
  • 150 g de cassonade brune
  • 60 ml d'eau
  • 2 g de bicarbonate
  • 100 g de beurre
  • 1 c.c de cannelle
  • 1 c.c de quatre épices

Mélanger dans un grand plat la farine, la cassonade, le bicarbonate, le sel et les épices. Ajouter le beurre fondu et mélanger. Mettre l'eau froide et bien malaxer jusqu'à l'obtention d'une pâte ferme et homogène. Laisser reposer au moins 4 heures au réfrigérateur. Pour la cuisson: étaler la pâte sur une épaisseur de 3 à 5 mm (on peut incorporer quelques amandes effilées à ce stade) et découper des formes à l’emporte-pièce. Cuire au four préchauffé à 170°C durant 10 à 15 minutes en surveillant bien car ils brûlent rapidement. Laisser refroidir complètement ; conserver dans une boîte en fer.

J'ai découpé des coeurs à l'emporte pièce :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J'ai fait différentes formes :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On peut aussi les former dans un moule spécial en bois :


....mais je n'ai pas réitéré mon essai avec ce moule car l'empreinte est trop profonde et je n'arrive pas à les démouler. Certes, je n'avais pas attendu la Saint-Nicolas et que le ciel soit rose comme le veut le proverbe cité par Claire, mais peut-être faut-il une autre recette pour ce genre de spéculos plus épais. Si vous en avez une, amis belges, que vous soyez flamands ou wallons, faites-moi signe !