Schwarzwälder Kirschtorte pour les intimes !

foretnoire2.jpg
Cette recette est un peu différente de celle présentée en 2005, voir ICI
J'ai testé la recette de Christophe Felder avec une recette de génoise à faire au bain- marie.
Un peu plus technique! Je retiens cependant les proportions : le cacao remplace une petite partie de la farine, ce qui donne un résultat plus léger.

Pour 12 personnes :

Pour la génoise ( à faire la veille ):

  • 130 g de farine
  • 30 g de cacao en poudre type Van Houten
  • 20 g de Maïzena
  • 6 œufs entiers
  • 180 g de sucre semoule

Pour la crème chantilly :

  • 350 à 500 g de griottes surgelées ou en pot
  • 50 cL de crème liquide entière (30% de mg)
  • 60 g de sucre glace
  • 1 cuillérée à café de vanille liquide

Pour le sirop:

  • 2 à 3 cuillérées à soupe de kirsch
  • 10 cL du sirop des cerises en pot

Pour le décor :
Chocolat noir pour les copeaux

1.Tamiser ensemble la farine, le cacao en poudre et la fécule de maïs. Dans un cul de poule, battre les 6 œufs entiers avec le sucre semoule jusqu’à dissolution du sucre. Passer la préparation au bain marie pendant 2 à 3 minutes en fouettant en continu. Retirer du feu et battre, au batteur électrique de préférence, la préparation pendant 10 à 15 minutes afin d’obtenir une mousse très onctueuse et claire.
Ajouter ensuite délicatement le mélange en poudre tamisé en l’incorporant à la spatule par des mouvements en cercles de haut en bas. Faire chauffer un four à 180 °C (th. 6)
Beurrer un moule à génoise ou un moule à manquer (24 à 26 cm). ( J'ai pris un moule carré de 24cm ) Verser dans le moule l’appareil et enfourner pour 30 minutes de cuisson .
S’assurer de la cuisson en plantant une lame de couteau au centre de la génoise, elle doit en ressortir propre.
Démouler ensuite le gâteau et le laisser refroidir sur une grille. Note : si vous avez peur de ne pas réussir à trancher le biscuit en 3 disques. Il est possible de le cuire en 2 fois ( un tiers et 2 tiers ). Seulement le plus épais sera tranché.

2.Préalablement, mettre au congélateur un cul de poule avec la crème liquide, ainsi que les fouets du batteur.
Battre la préparation à vitesse moyenne d’abord, puis à pleine vitesse une fois que la crème épaissit, Incorporer alors progressivement le sucre glace en pluie. Arrêter de battre lorsque la préparation a pris la consistance d’une chantilly Y incorporer la vanille liquide en fouettant légèrement. Réserver au frais.
Mélanger le sirop des cerises avec le kirsch

3. A l’aide idéalement d’un couteau scie (couteau à pain), diviser la génoise refroidie en 3 disques d’épaisseur similaire. Pour s’assurer un disque lisse, couper la génoise dans le sens de l’épaisseur en la tournant au fur et à mesure que le couteau s’enfonce au cœur de la génoise. Poser le fond dans une assiette plate. L’imbiber légèrement de sirop au kirsch à l'aide d'un pinceau. Appliquer une couche d’environ 1 cm de crème chantilly et parsemer abondamment des cerises préalablement égouttées. Déposer le disque intermédiaire et réitérer l’opération : imbiber de sirop, recouvrir de crème.
Recouvrir du dernier disque. Napper à la spatule avec le restant de la crème le disque et les côtés du gâteau. A l’aide d’un économe, réaliser des copeaux de chocolat en grattant la plaquette avec la lame du couteau. Répartir les copeaux de chocolat sur tout le dessus et le tour du gâteau.
foretnoire1.jpg Concernant les copeaux, j'ai préféré une autre technique qu'ils soient plus gros.
Réaliser des copeaux de chocolat